Enigme proposée par KartSeven
e serre Aaricia de toutes mes forces.
Dans la famille de Thorgal, seule Louve me fuit.
Sans moi, le pays d'Aran n'aurait plus aucune signification.
Qui suis-je ?
 
Besoin d'aide, Thorgal ?
[obtenir un 1er indice]
 
Enigme propos√©e par J√©r√īme
lors qu'il se rend au village des Vikings du Nord, Thorgal croise un homme étrange, une sorte de magicien, qui lui parle en ces termes :

- Viking, je te lance un défi ! Ecoute-moi bien. Je possède douze pièces d'or. Elles sont identiques, à l'exception d'une seule, fausse, que l'on peut trouver uniquement par son poids : elle est ou plus lourde, ou plus légère (je ne t'en dirai pas plus). Je possède aussi une balance à deux plateaux. Voici mon défi : si tu veux récupérer ces douze pièces d'or, il faut que tu distingues la pièce fausse, et que tu dises si elle est plus lourde ou plus légère. Attention, tu as droit à trois pesées, et pas une de plus. Bonne chance !

omment Thorgal va-t-il s'y prendre ?
 
Besoin d'aide, Thorgal ?
[obtenir un 1er indice]
 
Enigme proposée par Yelti
lus beau que Thorgal aux yeux d'Aaricia, plus laid que Saxegaard aux yeux de Vlana, Kriss en a plus peur que de la vieillesse... Si l'on en mange... l'on meurt!
Qu'est-ce ?
 
Besoin d'aide, Thorgal ?
[obtenir un 1er indice]
 
Enigme proposée par KartSeven
ous retrouvons Jolan, qui se promène nonchalamment dans Mitgard, sous un soleil de plomb.
Soudain, il tombe dans un trou, qui se referme aussit√īt. Ce n'est pas tr√®s haut de plafond, il tente de soulever cette sorte de trappe par tous les moyens (rapidement utilis√©s, il n'a que ses v√™tements et son √©p√©e sur lui, et cette esp√®ce de grotte dans laquelle il est tomb√© ne propose aucune aide), mais impossible... Interloqu√© il s'appr√™te √† visiter la grotte - l√©g√®rement √©clair√©e, on ne sait comment, ce qui donne un peu la chair de poule √† Jolan. Sentiment confirm√© lorsqu'aussit√īt, une voix venue de nulle part l'interpelle :

Te voilà pris dans mon piège, étranger. Pour en ressortir, tu devras te montrer chanceux ou intelligent. Cette grotte ne possède que 2 salles, séparées par un long couloir sinueux. L'autre salle contient 3 leviers, dont un seul d'entre eux te permettra de retrouver la lumière.
Mais attention ! Dès que tu seras rentré dans l'autre pièce, tu seras enfermé dedans pendant 10 minutes, sans aucune possibilité de regarder dans l'autre salle, afin de constater l'effet du levier tiré ! De plus, inutile d'essayer de tendre l'oreille pour tenter de percer un quelconque coulissement, tu n'entendras rien ! Durant ces 10 minutes, tu peux manier chaque levier autant de fois que tu le désires, mais tu ne pourras en actionner qu'un seul à la fois. Après ces 10 minutes, tu pourras retourner dans l'autre salle pour voir si tu as actionné le bon levier. Si tel est le cas, tu auras eu de la chance, mais sinon tu auras droit à une 2ème chance, mais ce sera la dernière. Si tu te trompes encore, les leviers seront définitivement condamnés et cette grotte sera ton tombeau...


n clair, Jolan a de bonnes probabilit√©s de s'en sortir. Si, au moment de sortir de la pi√®ce avec les leviers, il s'aper√ßoit en arrivant dans l'autre pi√®ce qu'il n'a pas choisi le bon, il a droit √† une 2√®me chance, ce qui fait 2 chances sur 3 de s'en sortir. Mais Jolan sait se tirer de ce genre d'√©nigmes, et il conna√ģt le moyen de faire monter la probabilit√© √† 100% ! Et il sortira sans souci de la grotte...

Savez-vous ce qu'il va faire ?
 
Besoin d'aide, Thorgal ?
[obtenir un 1er indice]
 
Enigme proposée par Stéph
horgal chevauche sur la lande.
Soudain, il re√ßoit un coup violent √† l'arri√®re du cr√Ęne. Il tombe de son cheval, inconscient.

on réveil est douloureux... autant à cause de sa chute qu'à cause du coup reçu. Certainement une pierre, lancée par une fronde habile !
Il est nu, jeté sur le sol d'un cachot crasseux et malodorant, aux murs suintants d'humidité. Une longue attente commence.
Thorgal s'épuise à chercher une solution pour s'échapper, à comprendre aussi pourquoi il est là !

Tremblant de froid, il entend des pas dans le couloir. Deux hommes ouvrent la lourde grille de son cachot et l'emmènent en silence, sourds à ses questions. Il traverse de longs couloirs et entre finalement dans une grande salle richement décorée.

n petit homme sec, au regard p√©tillant, est assis sur une chaise de bois sombre, parsem√©e d'√©clats brillants. Il observe avec amusement l'entr√©e du viking nu. Thorgal est conduit au centre de la pi√®ce, √† c√īt√© de deux autres hommes, nus √©galement, le regard perdu dans le vague.

" Bonjour à vous ! leur envoie le petit homme. Votre présence ici me procure un grand plaisir. "
Apr√®s un court silence, l'homme reprend : " Ce matin, vous n'√©tiez rien. Des vagabonds tra√ģnant dans les ruelles, √† la recherche d'un mauvais coup qui leur rapporterait de quoi vainement subsister. Mais ce soir, gr√Ęce √† moi, vous serez peut-√™tre l'√©gal des rois ! "

L'homme se l√®ve, se dirige vers le fond de la pi√®ce et tire une lourde tenture qui masquait une alc√īve taill√©e dans la pierre. Sur un pi√©destal de marbre, deux magnifiques couronnes en or martel√© c√ītoient trois casques, semblables √† ceux port√©s par les gardiens qui entourent les trois prisonniers.

" Dans quelques instants, vos yeux seront band√©s. Un casque ou une couronne seront d√©pos√©s sur chacune de vos t√™tes. Puis, tour √† tour, vous pourrez √īter votre bandeau et d√©signer sans le voir ni le toucher l'objet pos√© sur vos cheveux crasseux. Si vous devinez juste, non seulement vous serez libres, mais vous pourrez conserver la couronne d'or... ou le casque ! En cas d'erreur... H√© bien, j'aurais le plaisir d'assister √† votre ex√©cution, et de compter quelques pouilleux de moins sur mes terres ! "

Thorgal grogne, puis jette au petit homme : " Pourquoi ? "

Surpris, le seigneur du lieu reste quelques instants silencieux. Puis, dans un grand éclat de rire, il répond enfin : " Pourquoi ? Mais voyons, parce qu'il n'y a qu'une chose pire que la mort en ce monde, c'est l'ennui ! Tu me plais l'étranger, tu passeras donc en dernier ! "

n bandeau serré est noué sur le visage de chaque participant de ce sordide jeu de la mort. On dépose sur la tête de Thorgal l'un des objets. Casque ou couronne ?

Thorgal sent que l'on pousse le premier prisonnier devant lui. Celui-ci gémit, bredouille quelques mots qu'il ne comprend pas. Il entend le petit seigneur répondre : " Ooooh... Quel dommage ! "

Le cri d'agonie que Thorgal entend alors lui glace les veines.

On pousse le second homme, qui hurle que c'est impossible, que personne ne pourrait r√©pondre √† cette √©nigme ! R√©volt√©, Thorgal se d√©bat, mais il est fermement maintenu par ses deux ge√īliers. Les cris du prisonnier s'√©vanouissent pour laisser la place √† un silence pesant.

n retire le bandeau des yeux de Thorgal. S'efforçant de ne pas céder à la panique, Thorgal se redresse et observe la pièce. Le rideau est en place, il n'y a plus de traces de ses deux malheureux compagnons. Plus aucun indice ! Le petit seigneur l'observe avec amusement.

"Alors, barbare, quelle est ta réponse ?"
 
Besoin d'aide, Thorgal ?
[obtenir un 1er indice]