ALBUM

HISTOIRE

A PROPOS

SCENE

PHRASE

VOTE

© Rosinski - Van Hamme / Le Lombard 1982

La galère noire
4ème album

Première parution : mai 1982


Thorgal et Aaricia se sont installés dans un village et comptent y rester quelques temps... car Aaricia attend un enfant ! Thorgal feint d'apprécier cette vie paisible pour le bonheur d'Aaricia, mais il part chaque soir sur son cheval, pour retrouver un peu d'espace et de liberté.

Shaniah, la fille de Caleb, le chef du village, profite d'une de ses cavalcades nocturnes pour avouer sa flamme au viking. Celui-ci la repousse, évidemment. Pendant ce temps, un homme, échappé d'un grand bateau sombre, atteint la côte non loin de là...

Impossible de rester en place ! Le héros a la bougeotte et supporte difficilement l'inaction et la sédentarité. D'ailleurs, sur 30 albums, deux seulement se passent dans le lieu de vie des Aergisson : "Alinoë" dans leur île et "La Gardienne des Clés" dans le village des Vikings. Et encore, dans le second cité, Thorgal va se promener dans le Deuxième monde, et dans "Alinoë", il n'est même pas présent !
Dans cet album, Thorgal fait l'effort de se sédentariser quelques temps, mais il en souffre. La perspective de devenir père, de fonder une famille, l'inquiète sûrement. Il est jeune, se sent-il capable d'assumer une telle responsabilité ?

Finalement, les déplacements fréquents de Thorgal et sa famille ne sont pas des migrations, mais bien des voyages. Il ne tient pas en place, le gars, il hésite à s'installer, et préfère aller vers son destin plutôt que d'être rattrapé par lui. Finalement, il clame haut et fort qu'il veut la paix, mais quand il l'obtient, elle lui casse les pieds !

Un fan a imaginé la suite immédiate de "La galère noire". Deux planches très sympas à découvrir ici.

Cet album présente une galerie de personnages épatants (Véronar, Ewing, Shaniah...) et une fin terrible, qui en fait l'un des meilleurs. La série mûrit graphiquement, avec un trait plus précis, et des couleurs plus réussies, même si les couleurs primaires (jaune, bleu, magenta) sont encore un peu trop dominantes (voir à ce propos le décorticage de l'album par Termite, ici).

Petite incohérence : le Iarl Ewing a beau être balèze, ça prend quand même du temps de revenir à la nage jusqu'à la côte, d'engager des mercenaires et de massacrer tout un village. Thorgal a peut-être profité du drakkar de Jorund pour s'organiser une croisière festive ?

La suite dans "Au-delà des Ombres"...

Le rythme obsédant du tambour de galère, martelant le corps et l'esprit des esclaves enchaînés.

« Non, Shaniah. Tu devras vivre pour enterrer tous ces morts.
Ils t'appartiennent ! »

Thorgal


L'avis des visiteurs

Fatal error: Uncaught Error: Call to undefined function mysql_connect() in /homepages/42/d203640608/htdocs/thorgal_cycles_votes.php:7 Stack trace: #0 /homepages/42/d203640608/htdocs/thorgal_cycles_04.php(71): include() #1 {main} thrown in /homepages/42/d203640608/htdocs/thorgal_cycles_votes.php on line 7