L'album
Kah-Aniel
Kah-Aniel
 
© Rosinski - Sente / Le Lombard 2013
Kah-Aniel
Kah-Aniel

34ème album

Novembre 2013

Au coeur des chaudes contres orientales, Thorgal et Aniel parviennent au bout de leur voyage. A la recherche de son fils, le Viking devra affronter les mages rouges et la terrible maldiction de leur matre, Kahaniel de Valnor.

Le petit garon muet monte quelques marches pour rejoindre les hommes. Il cligne des yeux, bloui par la lumire, dj intense en ce dbut de journe.

Aniel souffle quelques instants, pour laisser retomber la tension qu'il ressent quand il fait ses exercices. Toujours ces mme sensations, tranges, l'impression de ne rien matriser et pourtant de tout comprendre. Il devine peine ce que signifient les symboles qu'il a crits sur les parchemins. Mais il sait que tout sera juste et sens, comme toujours.

Bah, de toute faon, quel choix a-t-il ? Sa mre a disparu, son pre n'a gure t qu'un fantme dans sa vie. Les hommes de ce bateau lui parlent de mondes merveilleux, de trsors inimaginables, de pouvoirs sans limites.

C'est peut-tre un peu effrayant. Mais... Au fond... Pas tant que a.

Suite de l'album "Le bateau-sabre".

Thorgal semble arriver au bout de son voyage. Dans cet album, on dcouvre enfin o se rendent les mages rouges qui ont enlev son fils, et pourquoi ils ont travers une partie du monde avec le petit garon. La maldiction de Kahaniel de Valnor arrive son terme, le petit garon muet semble plus que jamais en danger, risquant de disparatre pour permettre la rincarnation du matre de la confrrie des mages.

Une dition spciale de l'album a paru en mme temps que l'dition normale, avec une couverture diffrente, reprsentant la caravane des compagnons de Thorgal, en pleine traverse du dsert.
Complt par 8 pages bonus, cet album a un titre dor, marqu chaud.

L'album est numrot 34 bis, le cahier graphique de 8 pages contient un beau dessin pleine page de Thorgal, 4 photos de la toile de l'dition normale en cours de ralisation (dont une avec Rosinski), la toile pleine page de l'dition normale (histoire d'avoir quand mme la "vraie" couverture !), 8 pages du carnet de croquis prparatoires du dessinateur, deux pages du scnario recouvertes d'esquisses, et deux croquis prparatoires.

Les deux versions de "Kah-Aniel" ont paru le 8 novembre 2013. Une dition de luxe, en grand format avec de nombreux supplments, est venue un peu plus tard, le 6 dcembre (voir l'onglet "Luxe" ci-contre).


Regard vers l'Orient

Thorgal visite une partie de son monde qu'il ne connaissait pas encore, mme si ses prcdents voyage l'avaient emmen aux portes de l'Orient (dans le 27me album, "Le barbare"). Il dcouvre un monde chaud et color, dont on aperoit les couleurs et les saveurs au coin de diverses cases.

Thorgal navigue dans un monde qui est le sien, pas le ntre, et pourtant ce monde a un got familier, parce que les objets, les vtements et les lieux semblent issus de notre culture commune. C'est l'une des forces de la srie. Puisqu'elle pioche partout, en tout temps et en tout lieu, elle peut tout se permettre. Rien n'est anachronique ou incongru dans un monde qui vit hors de notre temps et de notre histoire.

Grzegorz Rosinski aime runir beaucoup de documentation quand il commence un projet. Mais ce n'est que pour s'en inspirer - il aime rinventer le rel. Si des tissus, des matires, des motifs lui plaisent, il les mmorise et se les approprie sa manire. C'est ainsi que la srie Thorgal s'inspire du rel mais sans jamais le reproduire vraiment, toujours cheval entre le rel et l'imaginaire.

Alors que l'pisode prcdent prfrait le blanc et le bleu, une ambiance froide propice au huis-clos, ce dtour vers l'Orient donne une tout autre couleur cet album. L'ambiance est chaude, lente et infuse, avec des scnes de foule trs inhabituelles, et beaucoup de personnages secondaires. Habitu aux grands espaces et aux petites communauts humaines, Thorgal dcouvre ainsi un tout nouvel univers, notamment lors de son arrive Bag Dadh.


En ville

Notre hros viking a rarement eu l'occasion de croiser autant de monde en un seul album ! Son exprience des villes remonte quelques scnes pioches dans la srie, comme la ville humide et crasseuse de "Au-del des ombres", la cit prcolombienne de "La cit du dieu perdu" ou la cit byzantine dans "Le barbare".

Il dcouvre dans "Kah-Aniel" un univers citadin indit, au coeur de ce qui semble tre la plus grande ville de son temps. Un paradoxe pour une cit apparemment perdue dans le dsert. Une ville qui semble profiter de son emplacement, au coeur d'une toile d'araigne commerciale qui lui permet de rayonner de l'Europe l'Asie, de l'Afrique la Baltique.

Les villes mdivales taient nombreuses mais rarement trs peuples. Bagdad, vident modle de Bag Dadh, tait la capitale du califat abbasside, dont l'empire s'tendait de l'Afrique du nord aux frontires de l'Inde. L'axe commercial Mditerrane-Inde-Chine avait favoris l'installation de grosses communauts urbaines.

La situation tait bien diffrente en Occident, o des sicles d'instabilit politique n'avaient pas favoris l'essor des villes. Les groupes humains taient plus rduits, dans des cits souvent fortifies. Une grande partie de l'activit conomique se droulait dans les campagnes, au sein des domaines seigneuriaux. Un retour la terre qui s'accompagnait d'un morcellement du pouvoir.

On sent par contre que dans "Kah-Aniel", le pays parcouru par Thorgal et ses compagnons forme un tout, une communaut soude. Les routes y sont clairement dfinies. On communique par la mer, les fleuves, les caravanes dans le dsert, les pigeons voyageurs...

Pour reprsenter la ville de Bag Dadh, Grzegorz Rosinski s'est inspir des descriptions de la Bagdad mdivale - une ville circulaire, au bord d'un grand fleuve, protge par plusieurs lignes de remparts dont les portes sont bien pratiques pour taxer les marchandises entrant ou sortant. Les rues sont larges, ombrages, colores, drapes de tissus. Avec ses rues vivantes et ses tals couverts de marchandises, Bag Dadh est un joli crin. Un joyau oriental gangren par les intrigues des puissants, comme toujours.


Dans l'atelier de Rosinski

Ces cases interactives vous proposent d'entrer un peu dans l'intimit du dessinateur, de suivre une partie du processus cratif qui prlude la ralisation d'un album de Thorgal.

En dplaant la souris sur cette case, vous verrez l'esquisse ralise par l'auteur sur son carnet, travail prparatoire ralis la lecture du scnario de Yves Sente.

Cette fois-ci, il s'agit d'une planche entire (dplacez la souris de gauche droite).

On voit que, globalement, Rosinski dvie peu de son ide premire. Les postures des personnages et l'occupation de la case sont dj dfinies. Le dessinateur est bien aid en cela par le scnario de Yves Sente, qui dtaille soigneusement les scnes ou dcrit l'ambiance rgnant dans les cases.

La case dfinitive s'inspire fortement de la premire vision de l'auteur, avec des ajustements sur les cadrages ou la lisibilit. Par exemple, dans la septime case ci-dessus (en bas gauche), le soldat plac au milieu de l'esquisse a t dcal droite de l'image pour laisser la vedette aux personnages principaux, le sultan et la confidente. Juste avant, dans la sixime case, la "camra" a pris de la hauteur pour laisser aux chevaux des chasseurs d'esclaves la place ncessaire leur mouvement.

Plus rarement, le dessinateur modifie quelques aspects du scnario. On le voit ici dans la quatrime case. Le Grand Wasr, cach derrire une colonne du palais dans l'esquisse, a disparu du dessin final. Peut-tre pour renforcer l'impression de discrtion laisse par la fuite de Shazade.


Thorgal, en errance

Il est parti depuis si longtemps... Pour rappel, Thorgal a quitt sa famille et son village dans l'album "Le bouclier de Thor". C'tait en 2008. Et depuis, Thorgal cherche, et se cherche.

On ne l'a jamais connu si hsitant. Il semble perdu dans le temps et dans l'espace, lui qui a pourtant t partout. Le voyage est long (4 albums) et l'entrane loin, trs loin de ce qui faisait sa vie. Aaricia semble devenue l'image floue d'une vie lointaine. La qute, la recherche d'un fils qu'il ne connat pas, ressemble de plus en plus la dissimulation d'une fuite.

Perdu dans ses errements gographiques et sentimentaux, Thorgal semble devenu spectateur de sa propre aventure. Il se laisse guider le long d'une piste ouverte par d'autres. Il abandonne le leadership physique et intellectuel ses compagnons. La belle Salouma profite pleinement des errements du hros. Ressent-elle rellement quelque chose pour lui ? Ou compte-t-elle utiliser le pre pour sa promotion personnelle auprs du fils ? Difficile de la juger, de savoir o mne le jeu.

Dans le mme temps, Aaricia, Jolan et Louve sont galement en errance, au coeur de leurs sries respectives (Jolan dans Kriss de Valnor, Aaricia et Louve dans Louve). Une ambiance tristounette, aux parfums de sparation, qui s'tend dsormais sur trois sries de l'univers de Thorgal. Alors que la guerre et les conflits s'tendent, et que chacun btit sa vie au dtriment des autres, Thorgal se laisse porter par la vague du doute. Il se contente de suivre le train, lent et mesur, d'une expdition sense le mener l'hypothtique sauvetage d'un fils inconnu.

Thorgal est-il perdu ? Allons, de l'optimisme ! A lui de dmontrer, encore une fois, qu'il est le hros.

Voici les premires planches de l'album "Kah-Aniel".

Bien loin des eaux geles du nord, les mages rouges semblent toucher au but. La fin de leur voyage les conduit au coeur de terres arides et charges d'histoire, vers un lieu mystrieux o le petit Aniel doit tre men son destin.

Plus au nord, un second navire suit la mme route que les mages rouges. La route du commerce pour son quipage. La route de l'espoir, pour Thorgal et ses nouveaux compagnons.

Une dition de luxe de l'album "Kah-Aniel" a paru en dcembre 2013. Il s'agit d'une dition grand format, avec une couverture indite orientalise.

La couverture rouge a un marquage dor chaud (dans lequel on reconnat le bandeau viking des albums classiques) et un logo noir brillant, rehauss.

L'album est accompagn d'un ex-libris reproduisant la couverture de l'dition normale, entoure elle aussi de motifs orientaliss, sur un papier grains. L'ex-libris, de grand format (presque A4) est numrot et sign par le dessinateur.

La page de titre affiche galement la couverture de l'dition normale de l'album, avec quelques ajouts graphiques.

L'album de luxe est complt par 46 pages runies dans un cahier graphique. Certaines pages de ce cahier sont prsentes dans l'dition collector 15 euros (avec la caravane en couverture, voir partie "A propos"). On retrouve notamment 8 pages du scnario, annotes graphiquement par Rosinski.

L'album est en grand format 27,2 x 24,8. Imprim sur un beau papier, il propose des planches rellement agrandies, sans jouer sur la marge. L'impression est d'une belle qualit. On retrouve l'histoire complte de l'album normal, dans un format permettant d'apprcier davantage les dtails et la mise en couleurs.

On y trouve galement une douzaine d'esquisses, essentiellement des recherches de personnages, ainsi que diffrentes tapes de ralisation de la toile reproduite en couverture. Mais la majeure partie des bonus est extraite du "livre de bord" que conoit Grzegorz Rosinski avant de commencer un album. Il esquisse un story-board assez dtaill, dont une trentaine de pages sont reproduites ici en grand format.

Vendu 135 euros, cet album a t dit en 500 exemplaires, et 50 hors commerce rservs aux auteurs et aux proches.

Voici un petit dtour exclusif par l'atelier du dessinateur Grzegorz Rosinski.

Pour commencer, voici deux cases en trois versions : l'esquisse issue du carnet de l'auteur, les cases peintes, les cases de l'album avec les bulles (dplacez la souris de gauche droite, voir l'onglet "A propos" pour d'autres extraits).

On retrouve ici le jeune Aniel et ses nouveaux mentors, se prparant quitter leur bateau pour poursuivre leur voyage vers les origines de la magie rouge. On voit que le dessinateur a modifi l'angle de vue de la premire case, et considrablement chang son approche pour la seconde. Alors qu'Aniel semblait actif et impliqu dans l'esquisse, il est finalement passif et lointain dans le dessin final, comme perdu dans la foule des conspirateurs, qui le cachent aux yeux du monde.

On voit aussi que l'ajout des bulles fait disparatre des zones peintes avec autant de soin que le reste de l'image.

Nous continuons notre visite de l'atelier avec la photographie d'une planche de l'album. Le dessinateur-peintre travaille gnralement sur deux planches en mme temps, les deux planches qui seront en vis--vis dans l'album. Afin de leur donner une atmosphre commune, une cohrence visuelle.

Aprs avoir dlimit les cases, trac les grandes lignes du dessin, mis en place les ambiances colores, Rosinski dcoupe les cases et les peint simultanment sur son bureau. Il les colle ensuite sur une feuille cartonne, que l'on voit ici.

Sans les bulles, l'observation de cette planche laisse une place agrable l'interprtation.

Pas de bulles pour l'instant sur cette planche, des bulles adhsives provisoires seront places pour "tester" leur position, puis la planche sera scanne pour tre mise en forme et lettre sur ordinateur. Pour plus d'infos sur le travail de l'auteur, vous pouvez visiter l'atelier de Rosinski dans la partie "Eclairages" du site ou directement en suivant ce lien.

Pour finir notre visite, voici quatre tapes de la ralisation de la magnifique couverture de "Kah-Aniel". En faisant glisser la souris sur la toile, vous pourrez apprcier les diffrentes tapes de sa cration. Il y a galement, en arrire-plan, la couverture alternative de l'dition spciale.

(dplacez votre souris sur l'image)
Jeu de regards.