ALBUM

HISTOIRE

A PROPOS

SCENE

PHRASE

VOTE

Rosinski - Van Hamme / Le Lombard 1989

Le matre des montagnes
15me album

Premire parution : octobre 1989


Cheminant pniblement le long d'une pente enneige, Thorgal est surpris par le son d'une trompe qui, en ces rudes temps d'hiver, risque de dstabiliser la lourde couche neigeuse.

Dans le mme temps, un jeune homme progresse avec encore plus de difficults dans le col voisin. Il a froid, il a faim, il est puis. Il sait que le son de cette trompe est pour lui. Il sait que cette avalanche provoque est pour lui. Il est... au bout de sa route.

L'hideux Saxegaard...La belle Vlana...Album culte !
Partant du fameux concept de paradoxe temporel (si je remonte dans le pass et que je tue mon grand-pre, je ne natrai pas... et je ne pourrai donc pas remonter dans le pass pour tuer mon grand-pre !), cet album est construit avec une prcision millimtre. Les allers-retours entre le pass et le prsent ont beau se multiplier, on ne se perd jamais dans la progression du drame, jusqu' ce dnouement aussi inattendu qu'efficace !

Rosinski s'est fait plaisir en nous proposant le personnage fminin le plus sexy de la srie.
 Mais aussi le personnage masculin le plus laid !

Ourobouros, le serpent qui se mord la queue, est une reprsentation classique du temps et de l'univers (hrite des Egyptiens et des Grecs). Il symbolise l'ternel recommencement, le cycle de la vie, le cycle des saisons, l'infini... A noter qu'Atlantis est mentionn (page 30), mais qu'on est encore loin des rvlations du "Royaume sous le Sable" (album 26). Le fil rouge atlante est bien prsent !

Juste pour le plaisir d'entrer un peu dans l'intimit du crateur, voici quelques recherches de couverture rapidement esquisses par Rosinski pour "Le Matre des Montagnes". Elles sont extraites de l'dition Pegasus de l'album.


Le coup de massue final d'un album fascinant.

La libert est le seul bien pour lequel il vaille la peine de se battre.
Thorgal


L'avis des visiteurs
Donnez votre avis sur cet album 130 votes
Indispensable !
Lisez les avis sur cet album