ALBUM

HISTOIRE

A PROPOS

SCENE

PHRASE

VOTE

© Rosinski - Van Hamme / Le Lombard 1991

La Gardienne des Clés
17ème album

Première parution : juin 1991


Prisonnier d'un sommeil éternel, Volsung flotte. Son esprit et son corps sont noyés dans les ténèbres depuis bien longtemps.
Il ne le sait pas encore, mais quelqu'un va le libérer. Quelqu'un va le renvoyer sur Terre. Quelqu'un va faire de lui l'un des êtres les plus puissants de sa planète !

Volsung flotte... vers la lumière.

Cet album repose sur ce qui est, pour l'instant, la dernière incursion de Thorgal dans le Deuxième Monde (si l'on excepte le voyage "hors-série" de "La Malédiction d'Odin", le jeu vidéo édité par Cryo en 2002). Le voyage précédent datait de "L'Enfant des Étoiles" (7ème album).

L'intérêt de cet album tient surtout dans le jeu de dupes pratiqué par deux des plus dangereux ennemis rencontrés par Thorgal dans sa longue carrière d'aventurier. Nidhogg, transformé en Gardienne, puis Volsung, avec l'apparence de Thorgal, trompent, assassinent, complotent.
Le dessinateur s'est amusé à pervertir l'image de deux de ses héros. Le Thorgal-Volsung a ainsi des attitudes, des postures, des expressions jamais vues chez son modèle. Autre exemple, on peut remarquer que, si la Gardienne des Clés s'évertue à cacher ses formes derrière de larges mèches de cheveux noirs, sa copie maléfique est beaucoup moins attentive à ce détail pudique...

Thorgal-Volsung......et Gardienne-Nidhogg

Le Thing, réuni manu militari par Volsung de Nichor, était une petite assemblée locale. Il se réunissait généralement trois fois par an, décidait des lois et rendait la justice. Tous les hommes libres pouvaient participer à l'assemblée. Les lois étant établies par tous, elles avaient un caractère sacré et les respecter allait de soi. Le Thing était aussi l'occasion de préparer les expéditions futures, de passer des accords commerciaux, voire de conclure un mariage !

Dernier point crucial, qui clôt cet album : la séparation. De façon inattendue, Thorgal décide de quitter (abandonner ?) sa famille pour partir à l'aventure, espérant vaguement que les dieux l'oublient... C'est donc ici que démarre réellement la saga de Shaïgan-sans-merci, développée dans les albums suivants. Cette envie d'être effacé de la mémoire des dieux va coûter cher à Thorgal, à sa famille et aux Vikings du Nord. A suivre...


Scène de ménage !

« Moi aussi, je t'aime, Aaricia, tu es ce que j'ai de plus précieux au monde.
Et c'est précisément pour cela que je dois partir. »

Thorgal


L'avis des visiteurs

Fatal error: Uncaught Error: Call to undefined function mysql_connect() in /homepages/42/d203640608/htdocs/thorgal_cycles_votes.php:7 Stack trace: #0 /homepages/42/d203640608/htdocs/thorgal_cycles_17.php(72): include() #1 {main} thrown in /homepages/42/d203640608/htdocs/thorgal_cycles_votes.php on line 7