L'album
Le sacrifice
Le sacrifice
 
© Rosinski - Van Hamme / Le Lombard 2006
Le sacrifice
Le sacrifice

29ème album

Novembre 2006

Thorgal se meurt. Le seul tre capable de le gurir s'appelle Manthor, celui qui, de son palais, gouverne l'Entremonde. Affaibli par les preuves, Thorgal ne pourra parvenir jusqu' Manthor quavec laide de son fils, Jolan. Mais le temps leur est compt...

Il n'est qu'un petit seigneur. Un tout petit, mme. Seulement quelques dizaines d'hommes et de femmes viennent parfois s'entasser dans sa demeure fortifie, quand un danger menace son territoire.
Mais il est fier, se sait fort, se veut courageux.

Alors cette femme misrable aux pouvoirs diaboliques... ses trois rejetons... cet homme pouilleux qu'elle trane derrire elle... Ils l'ont dfi, humili mme.
Et ils vont le payer.

Suite de "Kriss de Valnor".


Thorgal, la croise des chemins

Comme annonc, cet album est un tournant dans la srie Thorgal.
"Le Sacrifice" (annonc dans l'album prcdent sous le titre "Les Sacrifices") marque le retour de Thorgal et de sa famille vers leur patrie du Nord. Un retour aux sources en forme de dernier voyage, pour le scnariste de la srie en tout cas, puisque Jean Van Hamme a annonc que ce 29me album est le dernier auquel il participera. Le scnariste souhaite se lancer de nouveaux dfis, et s'loigne donc des sries qui ont fait son succs, Thorgal et XIII (dont le 18me album, dernier scnaris par Van Hamme donc, paratra l'automne 2007).
Suite cette dcision, l'avenir de la srie s'tait assombri, d'autant que Rosinski souhaitait galement passer autre chose. Mais, aprs quelques annes de lassitude, aprs avoir souhait que la srie s'arrte au 30me album, il va malgr tout continuer l'aventure pour quelques temps encore. Enferm dans un style d'expression graphique qui ne lui ressemblait plus, il a dcid de se lancer sur une autre voie, celle de la couleur directe (explications ici).

Ce choix graphique a deux consquences majeures : pour les fans d'abord, la srie sera dsormais visuellement trs diffrente.
Grzegorz Rosinski annonait ce propos "Je garantis que les personnages demeureront les mmes, que mon dessin sera toujours clair, lisible et crdible. Et que l'esprit de Thorgal sera toujours vivant !". Malgr tout, beaucoup des fans qui ne suivent pas l'actualit BD ont t surpris, dsorients, parfois mme dus par cet album... Il faudra un peu de temps...
Autre consquence, pour les auteurs cette fois : la coloriste Graza, qui mettait son talent au service de la srie depuis prs de 15 ans, part vers d'autres horizons.


Un hros vaillant mais us

Jean Van Hamme a vraiment l'impression d'avoir fait le tour de la question... C'est pourquoi "Le Sacrifice" nous montre un Thorgal tel qu'on ne l'a jamais connu. Fatigu, us par les preuves qu'il a subies et par le poison d'Hraclius, Thorgal n'est que l'ombre du hros que l'on suit depuis si longtemps. Les traits tirs, le visage creus et mang par la barbe, les cheveux prmaturment blanchis, son physique reflte aussi une certaine lassitude morale.

Malgr tout, il est de retour ! Et ses premiers mots sont pour son ancienne matresse, Kriss de Valnor, ce qui dplat videmment Jolan, qui en profite pour lui envoyer une bonne grosse vanne ! Quant Aniel, son existence le perturbe si peu, qu'on pourrait presque se demander s'il n'tait pas dj au courant...

L'album est trs classique dans son droulement (succession d'preuves d'adresse, d'endurance, de force, de rflexion...). Thorgal est emport dans ce tourbillon d'preuves par un arc-en-ciel, lment important de la mythologie nordique. D'aprs les lgendes, l'arc-en-ciel (appel Bifrost) serait un chemin dont l'extrmit mne Asgard, la mythique forteresse aux 540 portes, demeure des dieux et de leur matre, l'ombrageux Odin.
Jean Van Hamme s'est amus saupoudrer l'histoire d'lments tirs d'un peu partout dans la saga : la gardienne des cls, les dieux, dont le (trop ?) gentil Vigrid qu'on ne pensait plus revoir, les hommes du Nord... Thorgal et sa famille en profitent d'ailleurs pour griller un un la plupart des "jokers" qu'ils avaient accumuls au fil du temps : Frigg, Vigrid, la gardienne et les Vikings leur donnent beaucoup, et ne reprsenteront peut-tre plus l'avenir des issues de secours si simples emprunter !

L'nigme de la gardienne, premire preuve de la liste, est un clin d'oeil rserv aux fans de la srie. Et la bonne porte est... la porte de plomb !
(voir "Les trois vieillards du Pays d'Aran")
Dbarrass des spectres de la censure, Rosinski se lche. La gardienne n'hsite plus dvoiler ses seins, bien jolis d'ailleurs. Elle y perd un peu de son mystre...

Thorgal avance dans cet album comme il l'a toujours fait, sans se poser trop de questions. Le retour dans le nord n'est pourtant pas une formalit. Les regards en disent long, Aaricia et sa famille ne sont pas au bout de leurs peines. La vieille Vigrid de "La marque des Bannis" est toujours l, ancre dans sa haine de Thorgal qu'elle juge, avec raison certainement, responsable de la mort de son mari et de ses fils. Dtail amusant, aprs s'tre rendu compte qu'il lui avait donn par erreur le mme nom qu'au petit dieu d'Aaricia, Van Hamme a dcid tout simplement... de ne plus la nommer ! Dans son scnario, Vigrid s'appelle donc "La mchante", une nouvelle dnomination qui lui va bien.
On assiste donc au procs de Thorgal. Il ne risque pas la prison ou la mort, mais pire encore pour un Viking, le bannissement (Aaricia connat...). Il tente de se disculper des crimes de Shagan en affirmant n'avoir particip personnellement aucun combat. L'argument est bien faible, Shardar, Vronar ou Saxegaard ne se plaaient pas non plus en premire ligne. Heureusement, les Aegirsson ont des allis !


Le successeur

Le danger de cette trame aurait t de finir l'album sur une "happy end" sans saveur. Mais Van Hamme s'en est bien gard en nous proposant une fin qui n'en est pas une, une fin prpare soigneusement tout au long de l'album par la monte en puissance d'un personnage qu'on sentait venir depuis un bon moment : Jolan. C'tait annonc, le blondinet semble destin devenir le nouveau hros de la srie.
Alors Jolan saute, court, tire, attaque et rsout les problmes comme un chef. Mais c'est surtout lorsqu'il est face son pre qu'on sent que le jeune garon a chang. Il n'hsite plus s'exprimer et s'affirmer : tu es fort, Thorgal, mais je le suis aussi !

Pour franchir ce cap majeur, la srie et Jolan avaient besoin d'un petit coup de pouce supplmentaire. Ce coup de pouce s'appelle Manthor (homophone de mentor, certainement pas un hasard). Ce personnage mystrieux et puissant nous rserve srement bien des surprises... Manthor, une lgende parmi les dieux, l'aspect physique soigneusement dissimul, dont l'impunit face Odin est dj un mystre en soi (petit dtail, sa mre, Vilnya, porte le nom d'un des trois anneaux elfes du "Seigneur des anneaux").
Manthor est un joli cadeau fait au futur scnariste de la srie. Il a du potentiel. Il peut tre bon, mauvais, chaotique ou sens... Jolan devra se mfier !

Tiens, si vous schez sur l'nigme rsolue par Jolan la fin de l'album, la rponse est ici. Agaant d'ailleurs, de voir que Jolan rsous l'nigme instantanment pendant que Thorgal sche avec une belle tte de bent...

Un autre hros traverse cet album petits pas, dans un silence mouvant qui nous met face nos dmons. Aniel...
Le petit bonhomme mutil quitte peu les bras d'Aaricia, qui le couve comme si il tait sien. Il trouve dans cet album une famille, une mre surtout, un pre aussi. Et une patrie ! Car, au coeur du procs de Thorgal, la scne pourrait paratre anecdotique, mais face au Thing, la princesse viking choisit sans hsiter d'adopter officiellement l'enfant de Kriss.
Une belle preuve d'amour pour Aniel. Il en a tant besoin.


Un nouvel avenir

Peu avant sa sortie, l'album avait t prsent pendant quelques temps avec une couverture diffrente, montrant Thorgal luttant au creux d'un arbre prt l'touffer (cliquez ci-dessous). Les larmes de Tjahzi qu'il portait son cou ont beaucoup fait parler d'elles l'poque, avant de disparatre de la couverture dfinitive. Reflets tout au long de l'album de la force vitale de Thorgal, ces larmes sont aussi un symbole d'amour, un lien unique et divin entre Aaricia et son poux. Quelle bonne ide que le retour de cet objet ! Quelle bonne ide aussi de le pervertir peu peu, de le noircir, de le vider de sa grce en accompagnant Thorgal dans la mort. Un vrai, un beau symbole, magnifi sur la poitrine de Thorgal lors de son rveil.

Projet de couvertureEdition spciale

Une dition spciale du "Sacrifice" a paru en mme temps que l'dition normale, avec pour couverture la toile aperue sur la premire version de l'album "normal". Numrote 29bis, cette dition reprend l'album en proposant en vis--vis de chaque planche la page du scnario final de Van Hamme. Si l'objet est videmment destin avant tout aux collectionneurs fanatiques, il est aussi un sympathique cadeau d'adieu offert au scnariste (qui ddicace l'album avec un prface touchant que vous pouvez lire ici). Amusant de comparer les descriptions de Van Hamme aux rendus choisis par Rosinski, de voir aussi que le dessinateur s'est parfois lgrement cart des directives de son auteur.

L'avenir de la srie, flou voire inquitant, s'est clairci en janvier 2006 avec le choix du nouveau scnariste de la srie : ce sera Yves Sente, dj partenaire de Rosinski pour les aventures du Comte Skarbek.
Pour le 30me album, paru fin 2007, Sente a rintroduit Thorgal dans une histoire d'o il avait disparu, et a suivi les conseils de Van Hamme pour rester dans l'esprit de la srie, dont le titre n'a pas chang (cette possibilit avait t un temps voque !). On parle aussi de sries drives (avec Louve ? par un autre dessinateur ?), d'ventuels retours ponctuels de Jean Van Hamme...

Nouveau scnariste, nouveau hros, nouvel aspect, Thorgal est dcidment un tournant.

A suivre dans "Moi, Jolan".

Petite explication maintenant sur le changement graphique majeur de la srie, avec le passage la couleur directe.

La bande dessine est un art qui peut tre abord de bien des faons, chaque auteur ayant son approche et ses mthodes. Le rsum qui suit est donc loin d'tre exhaustif et n'a pour but que de comprendre pourquoi Grzegorz Rosinski a chang sa faon de travailler sur la srie Thorgal, et pourquoi "Le Sacrifice" est si diffrent des autres albums de la srie.


Hier...

Jusqu' "Kriss de Valnor", Thorgal tait ralis de faon "classique" en suivant les tapes qui sont dcrites ci-dessous, illustres par un extrait du 11me album d'Aquablue, "La forteresse de sable" (par Cailleteau et Siro, aux ditions Delcourt).

Case 5
Nao tient Chiara
suspendue
dans le vide,
il la remonte.
Scnario Story-board Crayonns Encrage Bleu de coloriage Case acheve

Scnario
Le boulot du scnariste... chacun ses habitudes, certains sont trs prcis et directifs (comme Van Hamme), d'autres (comme Thierry Cailleteau dans cet exemple) laissent parfois toute latitude au dessinateur pour choisir les postures, les angles de vue, les expressions du visage...
Le scnariste crit son histoire puis la dcoupe, page page, case case. Le contenu des bulles (ou phylactres, nom donn depuis des sicles aux reprsentations des paroles d'un personnage dessin) est galement fourni par le scnariste, ainsi que des notes prcisant l'ambiance, les tons de couleurs ou d'autres dtails qui permettront au dessinateur d'entrer dans l'esprit de son collgue et de comprendre la vision qu'il a de son histoire.

Story-board
Esquisse, mise en place, le story-board permet d'avoir une ide de la composition de la planche entire (taille et disposition des vignettes, sens de lecture, emplacements des bulles et onomatopes...). A ce moment, tout est encore possible, et le rsultat final pourra s'carter largement du story-board.
Selon les auteurs, il peut tre trs dtaill ou trs sommaire.

Crayonns
Etape cruciale... Le dessinateur cre sa scne au crayon, place ses ombres et ses bulles, fait des essais dans les proportions et les postures des personnages. Cette tape peut-tre trs longue notamment pour des dessins ralistes comme ceux d'un Thorgal, car il faut recommencer jusqu' obtenir le trait parfait !

Encrage
Au pinceau ou la plume, le dessinateur repasse sur les traits l'encre noire pour crer le dessin dfinitif. Cette tape rclame beaucoup de prcision et de patience. C'est aussi ce moment que sont parfois ajoutes des trames (beaucoup utilises dans le manga, mais aussi parfois par Rosinski) pour griser certaines zones.

Bleu de coloriage
Le boulot du coloriste... Rosinski a mis en couleurs les albums de Thorgal pendant 20 ans, puis a pass la main sa compatriote Graza quand il a commenc se tourner vers d'autres projets, notamment La Complainte des Landes Perdues, dans les annes 90.
Traditionnellement, le coloriste reoit une copie de la planche dfinitive et y applique les couleurs au pinceau. Mais l'ordinateur est de plus en plus utilis cette tape depuis que la numrisation des planches est devenue possible, et que les techniques d'impression se sont amliores.

A ces tapes, on peut ajouter le lettrage, qui consiste ajouter les textes des bulles et des cartouches (cadres explicatifs trs rares dans Thorgal, du type "Peu aprs" ou "Le lendemain..."). Le lettrage intervient diffrents moments selon le dessinateur, parfois ds les crayonns, parfois aprs l'encrage, notamment s'il est fait sur ordinateur. Le dessinateur n'est pas toujours le lettreur, Rosinski a lettr la srie jusqu'au 22me pisode, "Gants". Ses lettres ont ensuite t scannes et sont dsormais ajoutes par informatique. Moins joli, moins fastidieux aussi.
Le lettrage informatique a aussi l'avantage de faciliter la traduction des albums en langues trangres.


Aujourd'hui...

Rosinski en a marre ! Marre des crayonns, marre du lettrage, marre de l'encrage, des lignes et des hachures.

Alors il s'vade en se lanant sur autre chose que du Thorgal. L'album Western par exemple en 2001, fut un joli coup d'essai. Et lorsqu'en 2003 son ami Yves Sente lui propose un scnario bti sur mesure, l'histoire d'un peintre polonais du XIXme sicle, il saute sur l'occasion pour passer la couleur directe.
Le rsultat sur La vengeance du Comte Skarbek est superbe. Chaque vignette est un tableau rduit la taille d'une case. Droutant mais magnifique.
Rosinski est emball et envisage d'arrter Thorgal pour se consacrer des projets qui lui ressemblent plus... mais il se laisse convaincre de continuer la srie condition de la raliser elle aussi en couleurs directes.

Comment travaille-t-il ?
Concrtement, les tapes des crayonns, de l'encrage et du bleu de coloriage disparaissent. Le dessinateur se base sur son story-board pour raliser une esquisse sur une toile, puis il attaque la couleur directement au pinceau. Le trait est plus libre, plus spontan, moins prcis aussi parfois. Les couleurs sont clatantes, sur cet album Rosinski s'est fait plaisir grce la multitude d'univers que Van Hamme lui a propos, d'une campagne pluvieuse et sinistre un ocan aux reflets d'or, en passant par le Deuxime Monde, et bien d'autres lieux encore.
Le rsultat est tout simplement magnifique ! Certaines cases sont parmi les meilleures de la srie, et l'album est globalement trs beau.

Mais si le pinceau a donc remplac la plume, c'est au prix d'un ralisme parfois moins vident. Les visages, notamment, sont superbes et dtaills en gros plan, plus sommaires quand on s'loigne. C'tait dj plus ou moins le cas dans les derniers albums... on peut presque voir a comme un parti pris artistique.

Rosinski disait il y a quelques temps "Il n'y a pas de Thorgal mieux dessins, il y a des Thorgal diffrents.". Il est certain que la srie a volu en mme temps que son dessinateur. Bien sr, tout cela a surpris beaucoup de lecteurs, notamment ceux qui s'attendaient un album "comme les autres". Mais Rosinski nous propose ici un album qui lui ressemble, avec de trs grands moments (il n'y a qu' regarder les illustrations de cette fiche pour s'en convaincre). Et travers ces volutions, la srie Thorgal nous prouve qu'elle est bien vivante !

Les trois premires planches de l'album sont noyes sous la pluie,
une pluie d'o merge une famille en haillons dont le priple plein d'espoir a tourn au calvaire.

Passage de tmoin entre deux hros ?